Les annonces du président de la République et du Premier ministre confirment la mise en place d’un confinement national en vue de lutter contre la propagation de la Covid-19.
Si la pêche n’est pas interdite, elle est néanmoins largement impactée.

Le décret[1] paru ce jour a sérieusement réduit et encadré la liberté de se déplacer, le tout avec une verbalisation possible pour les contrevenants.

Il indique en son article 4 que :
« Tout déplacement de personne hors de son lieu de résidence est interdit à l’exception des déplacements pour les motifs suivants en évitant tout regroupement de personnes : …/…
6° Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes…

Nous vous invitons le cas échéant à consulter le site du gouvernement pour de plus amples renseignements : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Par conséquent, l’activité de pêche doit être suspendue dès lors qu’elle
ne rentre pas dans ce cadre.

Nous vous rappelons que :

– la Fédération nationale pour la pêche en France n’a pas la compétence d’interdire ou d’autoriser la pêche,

– le Préfet peut prendre toutes dispositions qu’il estime utiles au regard de l’objectif de cette réglementation.

– que seul l’Agent verbalisateur peut, le cas échéant, apprécier l’opportunité de dresser un constat d’infraction.

ENSEMBLE RESPECTONS SCRUPULEUSEMENT LES CONSIGNES DE SANTE PUBLIQUE.

[1] Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042475143?r=dprCNMrawG

Le président de la FNPF

Claude ROUSTAN