Affluent du Dessoubre à hauteur de la Voyèze, le bief de Vau à Vauclusotte fait l’objet de toutes les attentions depuis de nombreuses années.
Cette fois, c’est un obstacle majeur et totalement infranchissable à la montaison de la truite fario qui va être équipé : le seuil de la scierie des Noues, à quelques centaines de mètres seulement de la confluence.
Sous la maîtrise d’ouvrage de l’EPAGE Doubs Dessoubre ,la passe à poisson actuellement en travaux devrait à termes permettre de rendre accessible aux géniteurs du Dessoubre plusieurs kilomètres de ruisseau pépinière. Avant d’espérer à l’avenir pouvoir également intervenir dans sa restauration morphologique, le cours d’eau étant comme trop souvent passablement dégradé sur ce compartiment essentiel…
Pour les besoins des travaux, la Fédération a réalisé le 18 mai dernier un rapide sauvetage piscicole. A cette occasion, une cinquantaine de chabots et près de 80 truites de 4 à 45 cm ont été sauvés et déplacés temporairement vers l’aval du ruisseau.
Partenaire technique du projet, la Fédération participera à partir de l’automne au suivi de l’efficacité du dispositif. Des individus de truites seront marqués en aval de la passe à poisson pour valider leur capacité à franchir le nouvel aménagement dans le sens aval-amont.