Les premières opérations scientifiques de l’année ont traditionnellement commencées par le suivi d’un certain nombre d’annexes hydrauliques (“frayères à brochet”) réhabilitées par nos partenaires (Département, Pays de Montbéliard Agglomération, Syndicat Mixte d’Aménagement des Moyenne et Basse Vallées de l’Ognon).
 
L’hydrologie globalement peu abondante de la fin d’hiver et du printemps a été plutôt défavorable cette année pour espérer avoir des résultats probants. Les sites suivis sur le Doubs et l’Ognon aval se sont en effet avérés vierges de juvéniles de brochets: ainsi vivent les milieux en fonction des aléas climatiques et des caractéristiques propres à chacun des sites.
 
A contrario les sites suivis sur le Doubs et l’Allan dans le secteur de l’agglomération de Montbéliard, plus connectifs, ont révélé une production annuelle notable en brochetons malgré les conditions limitantes !